fbpx

Vos données personnelles seront utilisées pour vous accompagner au cours de votre visite du site web, gérer l’accès à votre compte, et pour d’autres raisons décrites dans notre politique de confidentialité.

Qu’est ce que le Growth hacking?

Qu’est ce que le Growth hacking?

Qu’est ce que le Growth hacking?

Le Growth hacking, on en entend parler, on l’associe volontiers au marketing et à l’informatique. Cependant, ce phénomène intrigant, issu de la transformation digitale, reste assez flou et nécessite quelques explications.

Le terme Growth hacking

Growth = 📈 croissance
Hacking (piratage)= 💻 Sera qualifié dans ce cas par le fait d’atteindre un objectif par des moyens plus ou moins conventionnels

Né dans la Silicon Valley, et inventé en 2010 par Sean Ellis, ce concept se définit donc comme un ensemble de pratiques visant à accroître de façon rapide et significative la base d’utilisateurs d’un produit ou d’un service suivant le schéma AARRR. Concrètement le Growth Hacker maitrise parfaitement les techniques du marketing digital à l’exemple du référencement naturel ou même de l’emailing.

Le schéma AARRR

Cette matrice est l’acronyme pour Acquisition – Activation – Rétention – Recommandation – Revenu. Elle rassemble les différentes étapes menées par le growth hacker.

✅ Acquisition : Il s’agit de mettre en lumière, un produit ou un service afin d’attirer des internautes, via les réseaux sociaux, SEO, etc.

✅ Activation : Une fois que les internautes ont pris connaissance de l’offre, l’objectif est de créer chez eux un réel intérêt afin qu’ils deviennent utilisateurs. L’un des moyens pour vérifier la réussite de cette étape, est le nombre d’inscription à la newsletter de la start-up.

✅ Rétention : Entrainer la fidélisation, voilà une mission à ne pas négliger. Faire en sorte que les utilisateurs deviennent des utilisateurs réguliers est la clé pour les étapes à venir.

✅ Recommandation : Un internaute satisfait peut devenir un ambassadeur et accentuer la croissance attendue par la start-up, car plus la base d’utilisateurs est importante, plus les revenus le seront.

✅ Revenus : Dernière étape, et pas des moindres. Une fois le nombre de prospects suffisant, ces derniers deviennent enfin des clients et rapportent de l’argent à l’entreprise.

Pour conclure, le travail du growth hacker repose sur une excellente connaissance des tendances afin de savoir comment interpeller les internautes. Il est également primordial d’avoir la capacité d’analyser l’impact des actions entreprises afin d’atteindre l’objectif de croissance tant désiré. Réussir coûte que coûte, voilà l’aspect qui peut déranger certains. Parfois, les méthodes utilisées sont à la limite de la légalité. Nous pouvons citer Facebook, Dropbox ou AirBnb qui n’a pas hésité à poster ses annonces sur un site à gros trafic (Craiglist) afin de gagner en visibilité. Pas très fair-play, mais terriblement efficace.

Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir des conseils

et des stratégies sur le marketing digital :

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.