fbpx

WordPress vous prévient en cas de problème technique

Wordpress
Wordpress

WordPress est le 1er CMS (content management system) au monde avec plus de 20 millions de sites en ligne. Désormais, le célèbre gestionnaire de contenu prévient les webmasters en cas de problème technique. Explication.

WordPress, le CMS le plus utilisé du monde

WordPress est un gestionnaire de contenu open-source et également disponible en Saas (software as a service , logiciel en tant que service en français).

Les fichiers sources sont téléchargeables gratuitement et en illimité sur le site officiel WordPress.org.

Il a été créé en 2003 par Mathiew Mullenweg, suite au premier projet de Michel Valdrighi nommé B2, qui deviendra B2evolution puis WordPress.

Le 1er juillet 2005 est créé la start-up Automattic à San-Francisco en Californie, dont le but est de diffuser et développer le logiciel, bien que celui-ci reste entièrement gratuit et libre.

Il bénéficie d’une communauté extrêmement importante dans le monde entier, qui collabore à l’évolution de WordPress, pour créée des plugins (modules supplémentaires) ou encore des thèmes qu’ils soient gratuits ou payants.

Depuis plusieurs années, la société Automattic s’est développée de manière exponentielle en intégrant notamment Jetpack, Woocommerce (système e-commerce), Akismet (logiciel de lutte contre spams) ou encore Gravatar (système d’avatar), etc…

Mais sa principale source de revenue reste WordPress.com, le système maison de création de site ou blog directement en ligne. Il propulse 34% de l’internet, comme il l’indique sur son site web.

WordPress.com propose une version de base entièrement gratuite, puis différents « plans » payants suivant les fonctionnalités.

Dernièrement, Automattic a réalisé un gros coup en rachetant le réseau social de micro-blogging Tumblr pour « seulement » 10 000 000 de dollars (alors qu’il en valait 1,1 milliard en 2013).

WordPress mise sur une sécurité renforcée

Pour installer un site sous WordPress, il suffit de télécharger le dernier package et de l’envoyer vers votre serveur (hébergeur) via un FTP comme Filezilla par exemple.

Puis de débuter l’installation en ce rendant sur le site internet dans le navigateur (Chrome, Firefox…).

Il faut simplement renseigner les champs, et avoir au préalable créé une base de donnée, toujours auprès de son hébergeur préféré (OVH, 1and1, Infomaniak…etc).

Depuis plusieurs années, et donc versions, WordPress souffrait d’un manque de rigueur au niveau de la sécurité.

Les développeurs ont beaucoup travaillé pour réduire ces failles de sécurité et offrir un site optimal aux utilisateurs.

Il existe également des plugins et des méthodes simples pour éviter les risques.

Un mail envoyé aux webmasters en cas de problème technique

Mais le véritable changement est intervenu lors du passage à la version 5.2 « Jaco », avec un nouvel onglet « santé du site ».

Un sous-menu de « Outils » qui répertorie les problèmes et les actions recommandées pour améliorer le système.

Il intègre aussi nativement le « mode de récupération » qui permet en cas d’erreur fatale php, de désactiver le thème ou plugin défectueux, plutôt qu’un écran blanc.

Mais WordPress va encore plus loin en envoyant directement un mail « Votre site connaît un problème technique » au propriétaire du site.

Dans ce mail, un texte explicatif, et également les détails techniques de l’erreur.

Une attention bienvenue de la part des développeurs de chez Automattic pour les webmasters, qui permet au CMS WordPress de conserver une avance considérable par rapport aux autres systèmes de gestion de contenu comme Drupal ou Joomla.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.