Les secrets d’un article performant

Les secrets d’un article performant

Les secrets d’un article performant

L’article n’est pas une recette miracle qui peut s’adapter à tout type de blog. Il se réalise en fonction des thématiques données, mais aussi, selon l’objectif que l’on poursuit. Cependant, des recherches ont démontré une grande relation entre la performance d’un article et certaines de ses caractéristiques. Cette démonstration a fait l’œuvre d’un recueil de plus de 700 000 contenus que nous avons analysés en nous basant sur plusieurs critères entrant communément dans un article. Et c’est avec un grand plaisir que nous vous présentons aujourd’hui les résultats de ces années de recherches. Nous espérons vivement que ces résultats vous seront d’une grande aide afin d’améliorer votre stratégie de création d’articles en 2020. 

Quels sont les résultats clés de notre recherche ?

Les résultats clés de notre recherche portent sur plusieurs types de contenus, que nous avons regroupé par catégorie dans les lignes qui suivent. 

Les articles longs de plus de 3000 mots

Ce type de contenu suscite le plus d’audience. Ce sont des articles qui reçoivent par exemple :

  • 3 fois plus de trafic.
  • 4 fois plus de partages au niveau des médias sociaux (Facebook, twitter)
  • 3,5 fois plus de backlinks que des articles moins longs, entre 901 à 1200 mots

Les articles plus courts de 300 à 900 mots

Les résultats ont montré que ce genre de contenu n’obtient généralement pas plus de 4,5 fois plus de partages que les articles plus conséquents, contenant au moins 3000 mots. 

Les articles avec des titres longs de 14 mots et plus

Il a été démontré que ce type de contenu comportant des titres longs reçoit :

  • 2 fois plus de trafic
  • 2 fois plus de partages
  • 5 fois plus de backlinks que les articles avec des titres courts, de 7 à 10 mots.

Les articles avec des titres de liste : X façons de ou X choses à.

Ces articles reçoivent d’après nos études :

  • 2 fois plus de trafic
  • 2 fois plus de partages par rapport aux autres qui sont suivis par des guides et des articles how-to.

Les articles avec 36 % de balises H2+H3 

Ces articles possèdent une bonne performance en termes de trafic, de partages et de backlinks. 

Les articles avec 5 listes pour 500 mots 

Ces contenus obtiennent par exemple : 

  • 4 fois plus de trafic ;
  • 2 fois plus de partages contrairement aux autres modèles d’articles sans liste. 

Résultats sur une vue d’ensemble approfondie de contenu engageant

Ici, nous avons fait l’effort d’établir des valeurs de références pour les caractéristiques les plus communes aux articles. Nous avons examiné ces résultats pour voir comment ces caractéristiques influencent la performance d’un article. Voici quelques résultats que nous vous proposons par catégorie. 

Un post long influence la performance

Avant de composer un article, les rédacteurs font face à un défi majeur. Il s’agit en effet de trouver la bonne longueur d’un article, en fonction de l’importance du sujet. Néanmoins, selon les facteurs de ranking, les pages qui possèdent un contenu plus long se classent mieux en moyenne. Nous avons donc fait une analyse croisée pour voir s’il y avait un rapport entre la position de la page dans les résultats de recherche et la longueur de l’article. Ainsi, le croisement des données entre longueur de l’article et performance globale nous donne les résultats suivants : 

  • Résultats de la comparaison entre les articles de 901-1200 mots et ceux de 3000 mots : on a constaté que les contenus longs reçoivent 3 fois plus de trafic, 4 fois plus de partages sur les médias sociaux et 3,5 fois plus de backlinks. 
  • Résultats de la comparaison entre les articles courts de 300-900 mots et 3000 mots : les résultats ont montré que les articles courts ne reçoivent généralement pas 4,5 fois plus de partages que les contenus longs de plus de 3000 mots. 

Nous avons remarqué que les longs articles obtenaient de meilleures performances que les articles courts. 

L’étude a donc prouvé l’hypothèse selon laquelle les contenus qui fournissent plus d’informations attirent et suscitent plus d’engagements des visiteurs. Un contenu de 3000 mots reçoit 77,2 % plus de liens que celui de 1000 mots. Et, les contenus qui ont un nombre supérieur à 2500 mots obtiennent plus de partages sur les médias sociaux. Des résultats qui sont à mettre au crédit de Brian Dean et HubSport. 

Selon les résultats de notre étude, lorsqu’un article contient un nombre inférieur à 3000 mots, il n’a que 50 % de chance d’être partagé sur les médias sociaux. Mais, cela ne veut pas dire qu’il faut éviter de faire des articles courts. La longueur de l’article est faite en fonction de l’objectif que l’on poursuit et du type de contenu. Par exemple, SEO Writing Assistant vous aide à mieux identifier la longueur qu’il vous faut pour le contenu que vous désirez produire. Et ceci en fonction des mots clés que vous envisagez de cibler dans votre texte. 

La longueur du H1 d’un article influence sur la performance

Créer des titres plaisants et attractifs aussi bien au niveau des lecteurs que de Google est tout un art. En effet, la balise H1 met en avant à votre audience et les moteurs de recherche l’objet de votre article. C’est pour cette raison qu’il est important de montrer la valeur que votre contenu apporte. Ainsi, nous avons analysé plusieurs facteurs H1 et leur rapport à la performance d’un article. 

Le premier facteur lié à la balise H1 est notamment la longueur. Nous avons constaté que les articles contenants des titres longs de plus de 14 mots par rapport aux autres titres de 7-10 mots reçoivent :

  • 2 fois plus de trafic ;
  • 2 fois plus de partages ;
  • 5 fois plus de backlinks. 

Vous constatez avec nous que les articles dont les titres sont longs ont plus de performances notamment :

  • Vue de page ;
  • Partages ;
  • Backlinks.

Les études de Backlinks ont vérifié ces résultats : les titres de 14 à 17 mots génèrent 76,7 % plus de partages sur les réseaux que les titres courts. 

Les titres qui ne suscitent pas d’engagement de la part des lecteurs sont ceux de 7 mots. Ils reçoivent généralement 2 fois moins de partages et génèrent moins de trafic que des articles de 7 à 10 mots. 

Donc les titres plus longs apportent plus d’informations sur la valeur même d’un contenu. Ils ont la capacité de convaincre beaucoup plus de personnes, à lire et partager. 

Le type de H1 d’un post, influence la performance de l’article

Vous devez savoir qu’il est important de bien faire le choix du format de l’article pour le contenu d’un sujet lorsqu’on veut attirer l’attention du lecteur. De même, il est essentiel que vous révéliez ce format dans le titre de l’article. 

Pour parvenir à un tel raisonnement, nous avons analysé une caractéristique essentielle qui est le type de balise H1. Cette analyse avait pour but de déterminer s’il existe un rapport avec la réussite ou l’échec de l’article en lien avec le H1. Nous avons donc divisé les balises H1 en 5 catégories notamment :

  • Questions ;
  • Guides ;
  • Listes ;
  • How-to ;
  • Et autres.

Sur ce, nous avons essayé de déterminer lequel est le plus performant. Les résultats de l’étude ont montré que les articles qui ont des listes dans les titres obtiennent :

  • 2 fois plus de trafic ;
  • 2 fois plus de partages par rapport aux autres types. 

L’étude suivie de bien d’autres a confirmé que les articles de listes sont les plus attrayants et les plus partagés sur les médias sociaux pour les types H1. Il s’agit par exemple des titres comme : 4 façons de ou 4 choses à. Cela est dû sûrement au fait que ce genre d’article paraît plus simple et que les lecteurs obtiennent plus vite les informations. Donc si vous voulez que votre contenu attire plus de gens, les articles de listes pourraient se révéler efficaces. 

On ne serait pas surpris d’apprendre que les articles how-to et les guides génèrent également 2 fois plus de trafic que les autres formats. Nous espérons que vous en avez programmé dans vos projets de contenus. Pour ça, nous vous proposons l’outil Topic Research. Il a pour but de vous aider à trouver des titres et des questions qui ont un lien direct avec le sujet de votre contenu. 

La structure des sous-titres dans un post de blog peut influencer la performance de l’article

Ici, nous avons analysé la structure du texte notamment la présence et l’importance des balises H2, H3, H4. Nous avons essayé d’examiner la structure d’un article afin de vous aider à susciter plus d’engagement et de trafic. 

Pour aboutir à des résultats concluants, nous avons examiné la fréquence d’utilisation des sous-titres. Cela dans le but de voir en quoi ces balises peuvent rendre performant votre article. 

Les résultats ont montré que 36 % des articles produits avec deux sous-titres sont très performants notamment sur le trafic, les partages et les backlinks. Nous en avons tiré la conclusion selon laquelle, les articles qui ont une bonne structure (H2 et H3) ont tendance à être plus performants. Il n’est pas conseillé de surcharger un article avec plusieurs balises. L’étude a montré que 11 % seulement des articles portant 4 sous-titres sont performants. Vous pourrez utiliser l’outil Audit de contenu pour contrôler la performance du contenu de votre article. Et ce, selon l’une des 4 catégories :

  • Réécriture ou suppression ;
  • Mise à jour ;
  • Relecture ;
  • Contenu de mauvaise qualité.

Les listes influencent la performance du contenu de l’article

La dernière donnée que nous avons analysée concerne la présence des listes et leur répartition dans le texte de l’article. À travers ces listes, nous avons essayé d’effectuer un rapport global avec la performance du post. 

Vous savez déjà que les articles avec des titres de listes (5 façons de) sont plus performants que les autres types. Nous avons essayé de voir combien de listes il fallait utiliser dans un article pour qu’il soit attrayant. Les résultats de notre étude ont révélé que les articles possédant 5 listes pour 500 mots, comparativement à ceux sans liste, reçoivent :

  • 4 fois plus de trafic sur le net ;
  • 2 fois plus de partages sur les médias sociaux. 

Ce qui signifie que la présence d’une liste dans un article augmente la performance du texte. Et les résultats ont montré que plus vous utilisez de listes, et meilleurs seront vos articles. 

Sur quelle méthodologie notre étude s’est basée ?

Pour mener notre étude, nous avons collecté près de 700 000 URL d’articles de domaines comportant une section de blog. Une section de blog dont la moyenne était comprise entre 50 000 et 500 000 vues uniques de page, par mois. Pour analyser la performance de chacun des articles, nous avons retenu :

  • Le trafic
  • L’engagement sur les médias sociaux
  • Les backlinks 

Après cela, nous avons essayé d’établir des valeurs pour les caractéristiques les plus fréquentes et les plus communes des articles. Il s’agit des caractéristiques suivantes :

  • Longueur ;
  • Type de titre : how-to, listes, questions, guides/études…
  • Longueur du titre (H1) ;
  • Structuration (par les sous-titres) ;
  • Présence de listes.

Pour que la présentation soit meilleure, nous avons réparti tous les articles de l’étude en fonction du nombre de mots soit de :

  • 300 à 600 ;
  • 601 à 1200 ;
  • 1201 à 1500 ;
  • 1500 à 2000 ;
  • 2001 à 3000 ;
  • 3000 et plus.

Quelle conclusion pouvons-nous faire au terme de cette recherche ?

Au terme de notre travail, nous pouvons dire qu’un article qui apporte des détails et qui est bien structuré obtient de meilleures performances. Cela est dû au fait qu’il fournit une bonne dose d’informations aux lecteurs pour résoudre leurs problèmes. Il est donc très important qu’un article ait un contenu facile à comprendre et à lire. C’est pourquoi la structure du texte doit être élaborée de sorte à faciliter la lecture et la compréhension du texte. Mais aussi, n’oubliez pas que la performance de l’article dépendra de votre secteur d’intervention et de votre public.


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir des conseils

et des stratégies sur le marketing digital :

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.