Contrat de travail temporaire : comment ça fonctionne ?

Contrat de travail temporaire : comment ça fonctionne ?

Contrat de travail temporaire : comment ça fonctionne ?

Les entreprises ont souvent recours aux salariés temporaires pour diverses raisons : un employé indisponible ou en congés, une tâche à exécuter sur une période donnée, etc. Le contrat de travail temporaire est ainsi devenu une solution circonstancielle, mais efficace. Quelles sont les spécificités de ce type de contrat ? Comment évolue le marché du travail intérimaire dans une ville comme Béziers ?

Que considère-t-on comme travail temporaire ?

Le travail temporaire est confié à un salarié que l’on nomme intérimaire. Le Code du travail le définit comme étant un salarié embauché et rémunéré par une entreprise de travail temporaire (ETT), qui le met à la disposition d’une entreprise bénéficiaire, pour une durée limitée, dans le cadre d’une mission.

Cette durée le plus souvent est imprécise. Elle est soit fixée par le retour du salarié titulaire du poste, soit par la fin du travail à exécuter. Mais la loi impose une durée maximale de 18 mois, renouvellement compris, quelle que soit la nature de la mission.

L’intérimaire est soumis à un essai comme tout salarié. La durée de l’essai est fixée par les deux parties ou par l’accord de branche étendue de l’entreprise. L’essai est de 3 jours ouvrés pour un contrat qui doit durer entre 1 et 2 mois, 5 si la durée du contrat est supérieure à 2 mois.

Faire appel à une agence d’intérim à Béziers

Dans un contexte où l’emploi se fait de plus en plus rare, les agences d’intérim constituent un réel point d’appui pour un sans-emploi. En vous faisant accompagner par une agence d’intérim à Béziers, vous augmentez donc vos chances de décrocher un travail temporaire avec la perspective de signer un CDD ou un CDI.

Le marché du travail à Béziers connaît en effet un essor remarquable. Cette ville abrite des dizaines d’entreprises qui génèrent plus de 10 millions d’euros de chiffre d’affaires chaque année. Et les agences d’intérim de Béziers, qui sont en partenariat avec plusieurs de ces entreprises, proposent leur assistance à qui le souhaite pour obtenir un emploi. Elles effectuent un bilan des compétences avec les candidats puis les accompagnent dans leur recherche d’emploi en leur proposant des missions selon leurs capacités. Le secteur du travail temporaire est ainsi en plein boom dans cette ville et continue de se développer malgré la crise sanitaire.

contrat travail temporaire Béziers

Le délai de carence pour le travail temporaire

La loi oblige les entreprises à observer un délai d’attente entre deux contrats courts. Cela signifie que lorsqu’un contrat d’intérim prend fin, après 25 jours par exemple, l’employeur devra attendre plusieurs jours avant de recruter un autre intérimaire au même poste.

Cette période de transition est appelée délai de carence. L’objectif est d’obliger les entreprises à embaucher pour des postes qui ont besoin d’être occupés constamment, plutôt que de recourir à plusieurs contrats courts. La méthode de calcul du délai de carence (dc) est la suivante :

  • dc pour un contrat de moins de 14 jours = durée du contrat/2
  • dc pour un contrat de 14 jours ou plus = durée du contrat/3.

Les entreprises continuent tout de même à proposer des contrats de travail temporaire, notamment dans des villes comme Béziers où le marché est en pleine expansion. Il est donc important de se faire aider d’une agence d’intérim.

Quel salaire pour l’intérimaire ?

Il est d’office supérieur au montant du SMIC et dépend ensuite de l’importance de la mission qui vous est confiée. Plus vous avez de responsabilités, plus votre salaire est important. Le salarié temporaire a aussi droit à la même rémunération que le titulaire du poste ou que tout salarié normalement embauché pour les mêmes tâches. Les indemnités et primes propres au poste lui sont également versées de plein droit.

Qui peut résilier un contrat de travail temporaire ?

La loi accorde au salarié temporaire le droit de rompre son contrat dans les cas suivants :

  • Lorsqu’il se désiste avant la fin de la période d’essai ;
  • si une faute grave avérée est commise par l’employeur (abus de fonction, harcèlement ou agression sexuelle) ;
  • si l’employeur lui propose un CDI.

L’employeur a aussi le droit de résilier le contrat, si l’intérimaire se rend coupable d’une faute grave. En cas de force majeure, la rupture du contrat n’est imputée à aucune des parties.

CEO à | 0778265083 | [email protected] | Site Web | Plus de publications

Allan Kinic est le fondateur de l'agence Kinic. Expert en communication et marketing digital, il anime régulièrement des formations et des conférences sur le sujet. Il est également chroniqueur pour des sites spécialisés dans le domaine.

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.