fbpx

Prestashop, le CMS e-commerce numéro 1 en France

Transformation digitale

Le secteur du commerce en ligne (e-commerce) connait une croissance exceptionnelle en France et dans le monde. Le CMS (gestionnaire de contenu) Prestashop est pour beaucoup dans ce développement exponentiel. Explication.

L’explosion du commerce en ligne en France et dans le monde

Quand on parle de commerce en ligne, on pense inévitablement aux mastodontes que sont Amazon, Cdiscount, Rakuten, FNAC.com ou encore Rue du Commerce. Mais c’est avant tout près de 200 000 sitese-commerce mis en ligne en France selon la FEVAD(Fédération e-commerce et vente à distance). Toujours selon la FEVAD, ce sont pas moins de « 90 milliards d’euros ont été dépensés par les Français sur internet »en 2018. Un business juteux mais particulièrement disparate en terme de part de marché.

Loin derrière les leaders du secteur, avec en tête l’américain Amazon, 232,9 milliards de dollars, en hausse de 31% en 2018. Il existe un nombre très important de petits acteurs qui tentent de se faire une place. Pour cela, il peuvent compter sur Prestashop. C’est un CMS (Content management system, ou gestionnaire de contenu en français) 100% orienté E-commerce, qui permet en quelques minutes (ou presque) de créer sa boutique en ligne.

Un logiciel libre et simple, accessible à tous

Et cela en mode Open-source, c’est à dire que les fichiers sont téléchargeables librement et gratuitement, directement en ligne, et utilisables à volonté. Il existe malgré tout une version « en ligne », c’est à dire directement installée sur les serveurs web de Prestashop (dans le cloud). Cette solution est idéale pour les e-commerçants indépendants, notamment sur des secteurs de niche, contrairement aux supermarchés en ligne que sont les marketplaces (places de marché en français).

C’est exactement le choix qu’a fait la marque Inès Elah pour créer sa propre boutique de mode féminine en ligne. Un véritable succès pour le site de vente de robe, propulsé par Prestashop, multilangue et 100% personnalisé. Il faudra quand même compter quelques euros pour acheter un nom de domaine et un hébergement web pour les fichiers. L’installation est plutôt intuitive et facile, en revanche pour personnaliser le site, il faut quelques connaissances en création de site internet.

Prestashop, une véritable succès-story française

Ce projet est né en 2007, par 5 étudiants français d’Epitech. Aujourd’hui, la version stable est la 1.7, c’est dire le chemin parcouru depuis la création.

L’installation de base est assez basique, mais il existe des modules complémentaires (addons), des thèmes pour personnaliser sa boutique, ou encore des services comme l’hébergement, des conseils, de la formation, des audits de son site et la mise en place pur et simple du projet (par un prestataire). En chiffre, Prestashop représente 33,9% des boutiques en ligne actives en France (6% dans le monde), loin devant WooCommerce (Automattic, WordPress) avec 25,77% de part de marché dans l’hexagone. Même si c’est différent, puisqu’une solution en SAAS (pas de code source, service uniquement en ligne), Shopify monte en puissance avec 600 000 sites hébergés dans le monde, quand Prestashop affiche « seulement » 250 000 installations à travers la planète.

Concrètement, ce sont pas moins de 67 400 sites e-commerce qui tournent sous Prestashop actuellement en France. Pas étonnant que la société française attire convoitises. Le 4 mars 2014, PrestaShop réussit une levée de fonds de 6,75 millions d’euros auprès de différents fonds d’investissement.

Les modules, l’atout numéro 1 de Prestashop

Mais ce qui fait vraiment le succès de Prestashop, outre sa simplicité et sa robustesse, ce sont les nombreux modules compatibles. Et l’un des points extrêmement important dans la vente en ligne, c’est bien évidemment le paiement. Prestashop propose les modes de paiement de base comme Paypal, Stripe, Braintree, Mollie, Skrill, GoCardeless, le paiement par chèque, par virement, sur facture, à réception, prélèvement SEPA, abonnement et bien plus encore…

Mais aussi des solutions plus poussées, voir inexistantes chez les concurrents. On peut citer Apple Pay, Amazon Pay, Google Pay par exemple. Il est aussi possible de payer un acompte, et même en  plusieurs fois avec Payzen, Oney et le dernier venu Alma. Des jeunes poussent de la Fintech (technologie de la finance) françaises se sont même développées sur Prestashop à l’image de Paygreen ou Payplug, des solutions de paiement en ligne innovantes. Toutes les banques dites traditionnelles de la place française ont également leur module compatible sur Prestashop.

Autre point important pour vendre en ligne, c’est la livraison pour les produits physiques. Là aussi, Prestashop n’oublie personne. Les principaux transporteurs ont leur Addon, qu’il soit gratuit ou payant,  sur la plateforme comme  DHL, Chronopost, Relais Colis, Mondial Relay, TNT, DPD, Boxtal, Colissimo, GLS… Vous avez l’embarras du choix.

On l’a vu, Prestashop est un CMS E-commerce simple, facile, costaud et hyper modulable. Quelque soit le type de produits à vendre, Prestashop s’adaptera sans aucun problème. Et en plus, cocorico, c’est français !

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.