fbpx

Vos données personnelles seront utilisées pour vous accompagner au cours de votre visite du site web, gérer l’accès à votre compte, et pour d’autres raisons décrites dans notre politique de confidentialité.

Comment éviter les désabonnements à sa newsletter ?

Comment éviter les désabonnements à sa newsletter ?

Comment éviter les désabonnements à sa newsletter ?

Parmi les procédures de marketing d’automatisation, la newsletter est un moyen d’obtenir des contacts et des informations utiles, pour recruter des prospects de qualité. Ainsi, l’email marketing est une pratique de plus en plus populaire, parce qu’elle a prouvé son efficacité avec un taux de conversion important. Cependant, le revers de ce succès, c’est que certains s’en servent à tort et à travers, d’où un désintérêt de plus en plus important avec le temps. Pour éviter un désabonnement massif des internautes à sa newsletter, il est crucial de respecter certaines conditions.

Quelles sont les principales raisons de désabonnement aux newsletters ?

Avant de découvrir comment éviter le désabonnement massif, il est essentiel de répertorier les différents motifs qui poussent les internautes à se désintéresser des newsletters. Sur ce sujet, de nombreux sondages ont été effectués, et au vu des résultats, tous les internautes sont unanimes : ils reprochent aux marques et aux entreprises de les envahir de mails, de sorte qu’ils n’arrivent plus à distinguer les meilleures offres.

La seconde raison est le manque de pertinence des messages envoyés. En réalité, de nombreux internautes ne se sentent pas concernés par les messages à caractère commercial qu’ils reçoivent. Ceci est le résultat soit d’une mauvaise exploitation, soit d’un manque d’accès aux informations relatives à chaque profil client. Toutefois, il ne s’agit pas des seuls paramètres à prendre en compte pour éviter les désabonnements à des newsletters.

Augmenter les chances de délivrabilité pour contrer le désabonnement aux newsletters

Qu’il s’agisse d’un site d’e-commerce, d’un blog, ou de toute autre plateforme en ligne, la newsletter est un moyen sûr de récupérer des contacts. Mais pour atteindre cet objectif, cette la newsletter doit respecter des caractéristiques spécifiques. Il s’agit entre autres de :

L’augmentation de chances de délivrabilité. Ceci implique d’éviter l’utilisation des spamwords, qui ne sont rien d’autre que les mots proscrits par les FAI (Fournisseurs d’Accès à Internet). Cependant, il n’existe pas une liste figée de mots, mais certains en particuliers vous garantissent l’atterrissage des messages directement dans les spams. Il s’agit de mots comme : inscription gratuite, cash, urgent, faite vite. Pour contourner ce problème, vous devez faire preuve de créativité.

Par ailleurs, il existe aussi des outils qui calculent les risques qu’un mail soit considéré comme du spam.  C’est la réputation des expéditeurs d’emails qui est analysée sur la base de critères fixés par les FAI. Il existe de très bons outils gratuits comme MailTester et SenderScore qui remplissent parfaitement cette fonction. 

Enfin, un dernier aspect important qu’il ne faut pas négliger, est d’adapter la fréquence d’envoi à celle de recevabilité désirée par les internautes.

Personnaliser ses contenus pour éviter la désinscription à votre newsletter

Si les experts insistent régulièrement sur ce point, c’est parce que la personnalisation est d’une importance capitale. En effet, le destinataire qui remarque que le mail lui est directement adressé, parce qu’au niveau de l’objet est inscrit son prénom, ne restera pas insensible. 

Toutefois, la personnalisation ne s’arrête pas à cette étape, elle prend en compte bien d’autres aspects. Il en est ainsi de l’URL. Toutefois, les internautes sont en général contre les traceurs dont font usage les webmarketeurs et qui donnent l’impression d’être traqués en permanence. La réaction qui en découle est alors que ces derniers n’ouvriront plus les mails et se désinscriront.

Enfin, un dernier aspect à prendre en compte est la personnalisation de l’offre. Pour y parvenir, il est important de disposer d’une base de données bien fournie. Celle-ci permettra de faire une offre en fonction du client à qui l’on s’adresse. L’exemple le plus concret est que, lorsque vous êtes une plateforme d’e-commerce, vous n’êtes pas sensé envoyer des promotions de robe à un internaute masculin.

Miser sur le design et le responsive

Si vos mails ressemblent à tous les autres, au bout d’un certain temps, ils finiront par lasser ceux à qui ils s’adressent. La conséquence directe de cette action pourrait être une désinscription de la newsletter. Pour éviter qu’une telle chose ne se produise, il faut s’assurer que le mail est bien présenté.

À cet effet, il existe des logiciels d’emailing qui proposent des templates qui sont des créations graphiques déjà réalisées et prêtes à l’emploi. Leur utilisation est simple, et le rendu suffisamment impressionnant pour capter l’attention du destinataire. En dehors de ces logiciels, le webmarketer peut également s’inspirer de la concurrence. Pour se faire, des plateformes comme Mailingbook, répertorient les plus grandes campagnes d’envois de mails réussies.

Bien « qu’une image vaut 1000 mots », le format image n’est pas le seul moyen de communiquer sur votre offre. De plus, il existe des logiciels qui ne téléchargent pas de façon spontanée les images. Pour contrer ce désagrément, il est préférable de joindre un fichier texte. Pour un résultat optimal, il est conseillé de respecter le ratio texte/image de 60/40.

Un autre aspect à prendre en compte est le format responsive. La majorité des internautes se connectant à partir de leur smartphone, il revient donc aux webmarketeurs de s’assurer de la mise en place d’une version qui s’adapte à tous les écrans.


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir des conseils

et des stratégies sur le marketing digital :

CEO à | 0778265083 | [email protected] | Site Web | Plus de publications

Allan Kinic est le fondateur de l'agence Kinic. Expert en communication et marketing digital, il anime régulièrement des formations et des conférences sur le sujet. Il est également chroniqueur pour des sites spécialisés dans le domaine.

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.